Pages Navigation Menu

Quelles sont les suites des injections d’acide hyaluronique ?

Les suites immédiates après les injections

Après l’intervention, quelques rougeurs, hématomes sont toujours possibles minimisés par la prise d’arnica et l’application préventive de pommades spéciales. Elles disparaissent en 24 à 48 h.

Cependant, prenez quelques précautions comme : Eviter les sports violents après les injections et de vous exposer à des températures extrêmes dans les 10 jours suivants l’injection.

Si les rougeurs persistent ou si des douleurs et des petites boules apparaissent 3 ou 4 jours après les injections, filez chez votre praticien pour une vérification. Même si les infections sont exceptionnelles, il vaut mieux observer le principe de précaution.

Les suites à long terme des injections d’acide hyaluronique

En raison de la nature biodégradable du produit aucun préjudice à long terme imputable à l’acide hyaluronique n’a véritablement été recensé.

Cependant des petites zones d’induration ont exceptionnellement été rapportées dues à des doses localisées excessives. Elles disparaissent progressivement au cours du temps ou plus rapidement par une petite injection locale d’un produit approprié.

Il est capital d’informer votre médecin sur l’existence éventuelle d’injections préalables sur le visage. En effet l’injection d’acide hyaluronique peut réactiver un produit non biodégradable (jusque là bien toléré mais à potentiel réactif) et créer une réaction inflammatoire néfaste ! Bien renseigner son médecin !

La réglementation étant loin d’être suffisante, il faut aujourd’hui privilégier les sociétés fabricants de l’acide hyaluronique depuis très longtemps (plus de 10 ans pour certaines).

En effet, à ce jour seul le marquage CE est obligatoire. Force de ce constat L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a publié une classification des produits de comblement.

La traçabilité est primordiale et chaque patient doit recevoir les caractéristiques du produit qu’on lui injecte (avec au minimum le nom, le fabricant, le numéro de lot). Le dermatologue doit garder aussi les données. En cas de nouvelles injections chez un autre praticien, il est important de donner tous les renseignements sur les produits déjà injectés. Les dermatologues ont d’ores et déjà mis en place des structures de vigilance permettant de déclarer les effets indésirables liés aux injections de produits dans le traitement des rides.

 

Retour au Sommaire : Coaching Acide Hyaluronique