Pages Navigation Menu

Les réponses des experts sur l’acide hyaluronique

Est-ce que les injections font mal ?

Aujourd’hui les injections sont très peu douloureuses. En effet, la plupart des AH contiennent un anesthésiant et les aiguilles utilisées sont très fines. De plus, on peut appliquer une pommade anesthésiante avant le soin. Parfois une anesthésie locale peut être pratiquée par le praticien en fonction de la zone traitée comme pour les injections des lèvres et surtout pour la lèvre supérieure qui nécessiteront une petite anesthésie locale au niveau de la gencive.

A partir de quel âge peut-on utiliser des soins à l'acide hyaluronique ?

Il est possible d’utiliser des soins contenant de l’acide hyaluronique dès 25 ans. L’âge où la peau commence à perdre de son élasticité et commence à perdre son capital hydratation. Anticiper pour mieux éviter les rides en quelque sorte.

Toutes les crèmes à base d’acide hyaluronique se valent-elles ?

Non, ça serait trop simple. Selon la forme d’acide hyaluronique utilisée, la pénétration et l’action dans la peau varient.

1. Pour une action de surface et un effet repulpant, l’acide hyaluronique le plus couramment utilisé est le plus « gros », du même poids que celui de la peau. Cette molécule est trop grosse pour franchir la couche cornée. Elle est donc utilisée comme un petit « manteau hydratant » qui reste à la surface de la peau.

2. Pour une action revitalisante plus profonde, le deuxième acide hyaluronique, lui aussi de grosse taille, est capable de traverser l’épiderme grâce à un « transporteur ». L’intérêt ? Bénéficier d’une action hydratante et revitalisante profonde et d’une amélioration de la circulation cutanée.

3. Pour une action raffermissante à long terme, l’acide hyaluronique fractionné de moyen poids moléculaire. Ces fragments pénètrent jusqu’à la jonction épidermique d’où ils pilotent la fabrication par les fibroblastes d’acide hyaluronique tout neuf. Action indispensable pour recapitonner la peau de l’intérieur et à tous les niveaux.

L’acide hyaluronique injectable est-il le même que celui utilisé en cosméto ?

C’est la même molécule de base, obtenue par biotechnologie, mais, pour une utilisation en seringue, elle est réticulée. C’est-à-dire que les molécules liées entre elles forment un gel viscoélastique. Injecté directement dans la ride, il agit en comblant la dépression formée par celle-ci. Et l’effet est durable. Plus la réticulation est importante, plus le gel est épais, plus il est résistant. Pour que le résultat soit naturel, il doit rester souple et bouger avec la peau. C’est le savoir-faire du médecin esthétique qui fait la différence…

Y a-t-il un intérêt à associer crèmes et injections ?

Oui, clament les dermatos. On obtient ainsi une revitalisation de la peau à plusieurs niveaux et on améliore significativement la densité du derme et le lissage du relief cutané.

Les compléments alimentaires à base d'acide Hyaluronique sont-ils efficaces ?

Apparues il y a peu, ces gélules à base d’acide hyaluronique sont destinées à hydrater la peau. Leur utilisation laisse pourtant les spécialistes dubitatifs : aucun n’a pu prouver l’efficacité de ces produits. L’idée : les molécules d’AH parviendraient à destination au niveau du derme, après digestion.

 

Vous souhaitez poser une question à notre coach, n’hésitez pas il vous répondra dans les 48H00.

 

 Retour au Sommaire : Coaching Acide Hyaluronique