Pages Navigation Menu

Les injections de volumétrie à l’acide hyaluronique

La diminution des volumes du visage transforme une zone bombée (convexe) en un zone creusée (concave). Cette modification de répartition des volumes du visage liée à la fonte des « rondeurs » juvéniles permet dans un premier temps de forger naturellement le caractère adulte d’un visage mais leur excès en des zones charnières contribue à façonner peu à peu les stigmates de « fatigue » et de vieillissement des traits :
– Diminution de volume des pommettes,
– Creusement sous les yeux (donnant un aspect de cernes et accentuant d’éventuelles poches)
– Aplatissement des tempes;
– Rides naso-géniennes excessives (donnant un visage triste et sévère)
– Rides dites d’amertume aux commissures des lèvres dont la direction s’est progressivement infléchie vers le bas
– Petite concavité latérale de chaque côté du menton brisant l’harmonie de l’arc mandibulaire et donnant la fausse impression qu’existe une bajoue.

Toutes les solutions de rajeunissement agissant sur cette fonte des volumes reposent sur le principe de comblement à base d’acide hyaluronique. Il s’agit d’injecter sous la peau, au niveau de la zone creusée, une substance ayant la structure du volume disparu et destinée à remplacer le volume de tissu perdu lors du temps.

La plupart du temps un comblement du haut du visage, des pommettes suffit dans un premier temps, le visage retrouve un aspect rajeuni et le fait de remonter les traits retend aussi les sillons naso géniens et les plis d’amertume.

Dans un deuxième temps, on pourra pratiquer une injection de chaque côté de la fossette mandibulaire pour rétablir la convexité harmonieuse de l’arc mandibulaire et de l’ovale du visage.
Ainsi l’effondrement du volume des zones charnières de la face est compensé avec des injections d’acide hyaluronique et votre visage retrouve le volume de votre jeunesse.

Est-ce efficace ?

Oui. Cependant, la qualité des résultats dépend de la qualité de la peau (surtout son tonus), du produit choisi et de la technique du médecin.

Est-ce douloureux ?

Très peu, on pourra utiliser ici deux méthodes d’injections :
– Une aiguille qui sera un peu plus grosse que pour les injections classiques une petite anesthésie locale ou l’application préalable d’une pommade anesthésiante permettra de minimiser la douleur.
– Une canule qui nécessitera la pratique d’un pré trou avant d’être introduite sous la peau ; cette technique est très peu douloureuse

Quelles sont les suites immédiates ?

De petits hématomes et rougeurs légères peuvent éventuellement apparaître immédiatement pendant la séance et durer quelques jours. L’application de packs de glace avant et après l’injection permet de réduire leur incidence.

Combien de temps cela dure ?

Plus longtemps que les injections classiques ; certains acides hyaluroniques pouvant durer de deux à trois ans, il est nécessaire de bien les injecter en bonne quantité, en se disant qu’on peut toujours en remettre mais pas en enlever.
En effet, l’injection de hyaluronidase qui fait « fondre  » l’AH est toujours interdite en France pour des raisons médicales.

 

Retour au Sommaire : Coaching Acide Hyaluronique