Pages Navigation Menu

L’acide hyaluronique dans les soins cosmétiques

L’acide hyaluronique est partout !!! Après la seringue du médecin esthétique, c’est maintenant la cosmétique qui déclare l’acide hyaluronique, le nouvel actif star. Aujourd’hui on en trouve dans les crèmes hydratantes et dans les nouveaux soins anti-rides, sous une forme assimilable par la peau.

Mais la molécule d’acide hyaluronique étant assez grosse, les laboratoires doivent la casser en petits morceaux pour qu’elle puisse pénétrer dans l’épiderme. Ainsi, il existe plusieurs tailles de molécules dites de « haut poids moléculaire » ou de « bas poids moléculaire ».

Selon leurs tailles, les molécules agissent à différents niveaux de la peau : en surface ou en profondeur.

Quand le soin a un haut poids moléculaire, il reste au niveau de l’épiderme, lui assurant une excellente hydratation, un aspect lisse et soyeux.
Si sa formule a un bas poids moléculaire, l’acide hyaluronique pénètre en profondeur dans le derme pour stimuler l’activité cellulaire et repulper la peau.

L’acide hyaluronique, une formidable crème pour peau déshydratée

Ainsi, l’acide hyaluronique est un fabuleux agent hydratant.

Le principe : les molécules sont absorbées à la surface de la peau. Elles se comportent comme une gelée qui se gorge d’eau et se glissent dans l’épiderme pour former une sorte de matelas moelleux. La peau est donc regonflée, les ridules disparaissant au profit d’un coup d’éclat et d’un teint frais.

A noter, l’acide hyaluronique n’est ni gras, ni occlusif ! Une bonne réponse, donc, pour les peaux à problèmes et déshydratées, qui souhaitent hydrater la peau sans risquer de nouveaux boutons.

Les crèmes anti-rides à base d’acide hyaluronique 

Parce que l’acide hyaluronique se raréfie avec le temps et qu’il est même l’une des explications du vieillissement cutané, le but des soins anti-rides à base d’acide hyaluronique est d’en apporter aux tissus pour leur assurer hydratation, souplesse et fermeté en créant un effet mécanique en chaîne au sein du derme.

Quand cette molécule synthétisée atteint le derme, elle est reconnue par les fibroblastes (cellules produisant le collagène). Elle agit alors comme un signal. En sa présence, ceux-ci se mettent à recréer de l’acide hyaluronique naturel, relançant ainsi un processus de production en perte de vitesse. Un bon matelas de soutien pour la peau se reconstitue alors. Il s’occupe de redensifier la peau. Il n’efface pas les rides, mais les comble.

L’acide hyaluronique étant un agent naturel de la peau, il peut tout aussi bien s’utiliser sur peaux matures que sur peaux jeunes, en tant qu’agent hydratant.  Aucun risque de « trop » nourrir la peau ni de mettre des ingrédients chimiques dont on n’a pas besoin.

 

Voir la sélection des rédactrices Beauté des produits à base d’acide hyaluronique

 

Retour au Sommaire : Coaching Acide Hyaluronique