Pages Navigation Menu

Comment reconnaître une peau déshydratée ?

Parce que souvent nous ne connaissons pas la différence entre une peau sèche et une peau déshydratée, les coachs de Coquettissime vous guident pour faire un état des lieux de votre peau pour mieux la soigner et bien choisir vos soins.

Reconnaître une peau déshydratée
Pour reconnaître une peau déshydratée il n’y a pas mille et une explications. La peau est rugueuse, le teint devient gris et des ridules de déshydratation peuvent apparaître.
Résultat : la peau manque d’eau. Elle a très soif car les sensations de tiraillements et les symptômes d’inconforts sont beaucoup plus criants qu’une peau sèche à cause du dessèchement cutané très fort. Elle a donc besoin d’un traitement différent de celui d’une peau sèche et par conséquent n’a pas du tout besoin de soin à base d’huile. A moins que votre peau soit à la fois sèche ET déshydratée.
Qu’elle soit sèche ou grasse, une peau déshydratée est le résultat d’un manque d’eau dans le derme, il en résulte une baisse de production de collagène et donc un manque d’élasticité de la peau.

Quels gestes pour hydrater une peau déshydratée ?
Pour assouvir les besoins d’une peau déshydratée la solution principale est donc surtout de boire de l’eau pour combler votre base.
Le jour, protégez votre peau avec des soins spécifiques enrichis en minéraux et en actifs réhydratants. Choisissez des crèmes avec des textures riches qui diminuent la perte d’eau en créant un film/barrière qui empêche les molécules d’eau de s’échapper. En retenant l’eau à l’intérieur de l’épiderme, ces produits agissent comme une barrière de protection et ressourcent la peau.
La nuit, pensez à faire des masques hydratants, nourrissants, régénérants, deux fois par semaine. Les actifs bénéfiques réparent la peau et la préparent à affronter les agressions extérieures.
Par ailleurs veillez à ce que la température de votre intérieur ne soit pas trop élevée car elle risque de causer des problèmes à votre épiderme.